La course au progrès

1, 2, 3 partez !

Ça fait deux siècles

Ils l’ont toujours pas attrapé

La croissance sans endurance c’est chaud

Surtout quand on commence à manquer d’eau

PIB PIB et le Coyote

Les charos ont faim

Ça fait longtemps qu’on nous dépiotte

Superman te sauve gratos

Mais te fait payer le Matos

Y’avait marqué sur ta tête

Payeur de Dette

C’est pour ça qu’on t’as éduqué

Pour que tu sache bien compter

« Combien tu dois Bubulle ? »

« Des milles et des cents »

« Emile redescend, j’ai vu un chat noir passer »

il dit « t’inquiète pas ta psy va t’expliquer »

Pas de mouchoir pour pleurer que des billet de 100

« Emile redescend, t’es perché, arrête le tarpé, je viens de voir les condés »

« De quel pétard tu parles, et d’ailleurs où es tu ? »

Et le chat bailla, ce qui le laissa sans voix, mais pas sans vertu,

Il s’éveilla transpirant sous sa couverture

« Drôle de rêve, je vais redescendre les ordures… »