Pause ?

PAUSE ?

Vraiment ?

On dit « pause » ? On dit pas stop,

On dit pouce. Stop/Pause.

Dans nos jeux d’enfants, on disait « pouce » ! Et on montrait son pouce.

Récemment je me suis tordu le pouce, en donnant un coup de poing dans une poubelle.

On un truc du genre.

Les enfants d’aujourd’hui auraient-ils pensé que je faisais une « grève du like » ?

D’ailleurs, les pages 404 de Facebook montrent parfois ce like avec un ruban sur le pouce.

Le site est cassé à cet endroit là.

Heureusement moi je ne m’était pas cassé le pouce, juste une petite ecchymose, ou un petit hématome,

Je me souviens plus de la différence.

J’ai envoyé la balle à Lycos mais il était mort.

Je me demandais pourquoi il l’a ramenait pas la ba-balle, le chien-chien, 

Le bon chien chien de tout les savoirs.

Il faut que tu sache.

Je deviens cryptique, alors l’Ermite à dit pause, mais il était tout seul dans sa caverne ou dans sa crypte, 

De toute façon le dernier babybel à fini par mouiller la mèche.

Il faisait nuit, je pense qu’il a mis le monde sur pause, à défaut d’une bougie, il n’avait qu’a attendre que le soleil reprenne sa course de son côté. Mais s’il était dans sa crypte, peut-être qu’un soupirail l’aurait sauvé…mais je m’éloigne ou je m’enfonce.

Tout ça c’est a cause de l’étonnement de l’onomatopée prononcé 

Par la chanteuse Lizzo. Mdr, elle s’appelle pas Lizza mais Lizzo,

Je pensais qu’il venait du chnord mais c’était elle. Bref t’as compris.

Je vois double dans les deux sens parfois.

Au début de son titre et de son clip, « 2 be loved (am I ready) » elle prononce le mot Chiche.

J’étais étonnée, je me disais que c’était de « chez nous » ce mot. Sauf pour le speech (sic) kebab, mais pas trop loin,

Et bien j’ai trouvé ce site 

Qui s’appelle orthodidacte point com.

Voilà le début de leur définition :

 « Le mot sheesh (prononcé « chich » en français) est une interjection dont la signification en français est difficile à décrire. En anglais, selon l’intonation et le contexte, cette interjection exprime plusieurs émotions, qui se sont diversifiées au fil du temps.

En anglais, sheesh est attesté depuis le milieu du XXe siècle. Cette interjection a d’abord été utilisée pour exprimer un sentiment d’ennui ou de surprise. Dans ce sens, elle équivaut un peu à oh my god (« oh mon dieu »). »

Enfin je ne comprends pas trop ce qui est difficile à décrire pour les enfants de la gégé Y. (La chatte a ta mère si t’es pas content tu recopiera le dictionnaire, et si t’es toujours pas content tu le recopiera deux fois sinon ça sera WIKIPEDIA, mais avec une plume de pigeon et de l’encre de Sèche, pendant ton heure de colle et si tu décolle de ta chaise c’est moi qui t’en colle une….de plus…d’heure de colle, je te colle pas une tarte, tu m’as pris pour qui !? ta CUISINIERE ?! si ça avait été le cas j’aurais pas gâché une tarte, mais je t’aurais fait un moule de ton corps en te tapant la tête avec une poëlle en fonte ! Ca te fait rire ? Et bah au lieu de rire tu ferais mieux de t’excuser sur le champs ou en plus tu y ramassera les patates avec tes petites papattes ! . » Excusez moi je me suis un peu lachée au pays du n’importe-quoi.

Nous disions-je =

C’est à dire CHICHE, c’était t’es CAP ou pas, c’est à dire CAPable ou pas capable, chiche ou pas chiche ? Exemple :

 » – Hey Mylooze, viens ! on vole des petits pois ? CHICHE ?

– C’est dégoutant !

– De quoi, les petit pois ?

– De voler….et les petits pois aussi !

Je volerais quand les petits pois auront des ailes.

Et quand les poules auront des dents j’irais m’acheter des lunettes pour en être sur. »